Affiche GR

G.R.

Synopsis


Une nuit à l’hôpital, la dernière nuit de Big Mama. Homme, femme, travesti, transexuel, peu importe, cette nuit sera un feu d’artifice !

Tandis que Big Mama s’endort, ses alter egos Twist et Madison, eux sont en pleine forme. Survient alors Jerk, un mystérieux randonneur arrivé jusqu’ici en suivant le chemin du G.R. Vêtu d’une tente multicolore, il tue tous ceux qui se trouvent sur son passage. Mais avant de mener à bien sa mission, Jerk tombe sous le charme de Big Mama et lui offre un ultime moment de jouissance avant le grand saut dans l’au-delà.

Partant du postulat que le monde ne permet pas encore de prendre un café au lit sur les vestiges du Machu Picchu accompagné d’un singe italien, G.R est la première création de Kévin Bagot. Son ambition : faire rire par l’absurde et le fantasque. Comédie du non-sens à la fin tragique annoncée, G.R nous plonge au coeur de l’imagination inoxydable de Big Mama, dans un univers enfantin et déluré où la mort apparaît sous les traits d’un randonneur dépressif. Le plateau de théâtre devient alors terrain de jeux burlesques, aux gags inspirés de Buster Keaton, Harold Loyd, Monty Python ou encore des Nuls. Extravagant et poétique, G.R s’attaque à la mort, reine de l’absurde, par le rire.

Télécharger le dossier de presse

 

Photos

IMG_6689 IMG_6550